2e cadeau, une autre pochette, mais pour femme cette fois. Il s'agit du modèle de la "Pochette duo" de Makerist, disponible sur leur site ici. Le tuto avec son patron PDF sont payants, mais je crois que je les avais eus à prix réduit à 2€ lors d'une promo et j'ai l'impression qu'ils font régulièrement des opérations de ce genre chez Makerist...  

Le patron est répertorié avec ★★ de difficulté et ça lui correspond bien. Il y a juste 2 petits points un peu techniques si vous n'en avez jamais posé : le passepoil et la fermeture par pression résine / attache cartable.

pochette duo 1-c

C'était l'occasion d'essayer mon tout nouveau pied presseur pour passepoil... Et bien, je ne regrette pas mon achat ! (malgré les presque 25€ pour ce petit bout de plastique...) J'utilisais le pied pour fermeture éclair auparavant, et même si ça permet tout à fait de coudre du passepoil, je trouve que le pied conçu exprès est tout de même plus pratique : la couture est plus régulière par rapport au "boudin" du passepoil, puisqu'il passe directement sous le pied et que l'on n'a plus à faire attention à bien pousser le tissu contre le bord du pied pour FE... Pied passepoil va-li-dé !

IMG_3499-c

Vous avez remarqué, c'est le même joli tissu japonais que j'avais utilisé pour mon bloc de patchwork chat : ici

C'était la 1ère fois que je posais une attache cartable. Rien de sorcier en soi, c'est le même principe que les fermoirs magnétiques : une partie avant avec des pattes qui traversent le tissu, et que l'on replie derrière une plaque en métal. J'ai ajouté un petit morceau de simili entre la plaque et le tissu extérieur pour le protéger.

IMG_3501-c

 Bon, par contre, j'ai suivi bêtement les repères du patron qui prévoyait des entailles verticales, alors que les pattes de mon attache étaient horizontales... Ca se voit un peu quand l'attache est ouverte, mais heureusement cela passe inaperçu rien quand elle est fermée

IMG_3646-c

 Le modèle prévoit que chaque "sandwich" de tissu soit doublé d'un entoilage thermocollant, pour donner de la tenue aux poches, avec un entoilage double pour les parties extérieures, la "couverture". N'ayant plus d'entoilage classique, j'ai utilisé ce que j'avais en stock : de l'entoilage molleton thermocollant, qui est assez mou. J'ai donc ajouté un autre entoilage plus rigide sur les 2 parties de la couverture. Si j'aime assez le rendu, je dois avouer que l'étape à laquelle il a fallu retourner toute la pochette par un petit trou n'était pas évidente...

IMG_3502-c

et une fois retournée :

IMG_3640-c

IMG_3638-c

IMG_3647-c

A l'intérieur : 2 grandes poches et une petite au milieu, créée simplement par la couture qui assemble les poches.

IMG_3648-c

Le modèle prévoit une lanière pour porter la pochette à la main. Il suffit de coudre une bande du tissu extérieur comme un biais, un petit mousqueton, un anneau en D, un petit passant et le tour est joué. Cela marche aussi sans lanière car on peut tenir directement la pochette, mais je trouve que cela la finit bien.

IMG_3642-c

IMG_3643-c

Une surpiqure le long du passepoil pour bien plaquer la couture et avoir une finition nette.

IMG_3644-c

Verdict : Je recommande vraiment ce patron ! C'est une pochette à glisser dans son sac ou pour sortir avec juste 2-3 riens. Ni trop grande ni trop petite (22x14cm), pratique avec plusieurs poches et un grand rabat qui ferme bien. J'aime sa forme un peu rétro et la finition passepoilée du rabat. lle n'est pas spécialement difficile à réaliser ; il faut juste prendre le temps de bien lire le tuto qui est largement illustré et d'avancer étape par étape.

IMG_3655-c

J'ai bien envie d'en refaire une tiens !